La magie existe dans ce monde et certains en profitent... Mais il existe une Bibliothèque où les Bibliothécaires sont très spéciaux...
 

La Fée Viviane - Dame du lac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Vous avez été sélectionné.... :: Pourquoi vous êtes faits pour ce travail? :: Dossier des Fictifs
MessageSujet: La Fée Viviane - Dame du lac Mer 18 Jan 2017 - 20:23


Présentation de Viviane Nimue De Comper


"Quand je t'ai aperçue à la fontaine, j'ai su que dormait en toi une fée qui allait m'éblouir. Ce temps est arrivé, Viviane. Chaque fois que mon chemin me conduira vers toi, je t'apprendrai un peu de mes enchantements."
Merlin à Viviane
Il était une Fée : Viviane - Claudine Glot
Age : Plus de 1500 ans
Professeur d'Histoire
Nationalité : Bretonne
Groupe: Les Alliés
Orientation: Hétéro
Statut: En couple




Que de pouvoirs !

Magie Elémentaire (Eau) : Niveau 6
Viviane étant la célèbre Dame du Lac, il est normal qu'elle utilise la magie de l'eau. Parmi ses aptitudes, elle peut transformer tout ou partie de son corps en eau. Elle peut utiliser l'eau contenue dans son corps ou bien l'eau autour d'elle pour envoyer des jets d'eau sous forte pression, faisant l'effet d'une balle. Elle peut par extension manipuler l'eau environnante de la manière de son choix.
Mais ces dons ont leurs limites : pour se changer en eau elle est obligée de retenir son souffle pendant tout le temps où elle est transformée. Si elle utilise l'eau contenue dans son propre corps comme une arme, elle est obligée de se réhydrater, sinon elle tombe à court de "munitions", et peut subir les effets de la déshydratation. Enfin, si elle peut manipuler à sa guise l'eau présente autour d'elle, elle ne peut pas en créer pour autant.

Magie Blanche (Guérison) : Niveau 4
Elle a appris auprès de Merlin la Magie Blanche, se spécialisant dans la magie guérisseuse. Ses siècles d'entraînement lui ont permis d'apprendre à guérir les blessures même graves, tant qu'elles restent visibles. Cela signifie que sa magie sera sans effet sur un poison. De même, elle n'est pas encore capable de soigner les blessures mortelles.

Armes Blanches (Epées) : Niveau 2
Ayant vécu à l'époque du Roi Arthur, la Dame a appris l'art du combat à l'épée avec les Chevaliers de la Table Ronde. Elle sait se battre avec une épée à une main, une épée longue ou encore une rapière, mais elle ne saurait pas quoi faire avec un fleuret, une dague ou bien une claymore. Il est évident que même si elle se bat relativement bien, elle n'atteint pas le niveau d'Arthur ou de Lancelot. De plus, sa maîtrise reste très basique : elle ne connaît aucun coup spécial.

Histoire (Epoque Arthurienne) : Niveau 7
Viviane a vécu à l'époque du Roi Arthur, elle lui a donné Excalibur, dont elle était la gardienne avant la venue d'Arthur, et a été l'apprentie - et toujours la compagne - de Merlin. Il est donc parfaitement normal qu'elle connaisse cette époque sur le bout des doigts, n'est-ce pas ?

Passif : Vie prolongée (quasi-immortalité : Le temps n'a pas de prise sur elle, mais elle reste vulnérable aux blessures mortelles et à tout ce qui est létal.)


Qui es-tu ?

Une longue chevelure de feu apparaît à la surface de l'eau tandis que Dame Viviane sort de son lac. De la rive, vous voyez une silhouette fine, une femme de taille moyenne pour notre époque moderne. Un corps encore ferme, finement musclé tout en restant féminin dans ses attitudes, ses gestes,
l'aura qu'elle dégage. Elle s'approche de vous, et vous pouvez apercevoir son regard couleur émeraude qui vous transperce, sans âge. Un regard si profond qu'il trouble quiconque ose le regarder trop longtemps. Un regard qui peut sembler inquisiteur, insistant, et qui pourtant est empreint de bonté et de bienveillance.
Ses lèvres pleines, bien dessinées et maquillées de rouge s'ouvrent, dévoilant deux rangées de dents nacrées dont elle semble prendre grand soin, et sa voix s'élève, mélodieuse et un peu grave, tandis qu'elle vous salue poliment.
Vous la regardez, et elle vous semble parfaite. Pourtant, en détaillant plus attentivement, on peut voir cette petite ridule d'expression au coin de ses yeux et de sa bouche, signe qu'elle sourit beaucoup. D'ailleurs, elle vous sourit pour vous mettre à l'aise, et passe une main parfaitement manucurée dans ses cheveux roux. Vous ne pouvez vous empêcher de remarquer ses ongles taillés courts, au carré et recouverts d'un vernis transparent pour rester dans la sobriété dont elle fait preuve en matière de goûts vestimentaires.

Il se dégage de Viviane une aura de bienveillance qui vous fait tout de suite vous sentir à l'aise avec elle, malgré son air parfois un peu guindé et ses manières aristocratiques.
Elle paraît jeune, bien plus jeune qu'elle ne l'est en réalité. Mais ne vous fiez pas à son apparente fragilité, elle est bien plus forte que ce que l'on pourrait croire...


à quoi tu pense ?

Bienveillante - Intelligente - Diplomate - Franche (pas toujours dans le sens positif du terme) - Optimiste - Guindée - "Old School"

"Le Professeur De Comper ? Une vraie Mary Poppins !" s'exclame Gwenaëlle Kersec, son assistante à l'Université de Bretagne Sud. "Quand je l'ai rencontrée pour la première fois, elle m'a tout de suite fait bonne impression. Il se dégage d'elle quelque chose d'apaisant. Elle est toujours gentille avec tout le monde, très disponible pour ses élèves.. Certains vous diront qu'elle est guindée, old school, coincée... Alors oui, elle est très à cheval sur ses principes, et il faut bien admettre que certains datent d'une époque révolue. Mais c'est une spécialiste de l'époque de la chevalerie, elle l'a étudiée sous tous ses angles, ça me semble normal qu'elle se soit imprégnée de certains de ces préceptes."

"Viviane est une femme d'une rare intelligence." confie Jean-Baptiste Bruneau, directeur du département d'Histoire de l'UBS. "Ses recherches sur la mythologie arthurienne ont énormément apporté à notre université, et au monde en général. Non seulement elle est une excellente enseignante, pédagogue et diplomate, mais elle est aussi une très bonne archéologue. La seule raison qui a fait que j'ai eu le poste de directeur du département, alors qu'elle le méritait plus que moi, c'est parce qu'elle est beaucoup trop franche. Aller dire au doyen qu'il n'a rien dans son crâne d'oeuf parce qu'il a refusé de lui attribuer des fonds pour emmener ses élèves sur des sites de fouilles... Quelle idée, je vous jure..." termine-t-il en éclatant de rire.


Comment es-tu arrivée ici ?

Le vieux journal usé par les années est posé sur le bureau. Sa couverture brune est abîmée par endroits,
certaines pages jaunies sont cornées à force d'avoir été trop souvent tournées.
Viviane, installée dans son fauteuil en cuir, soupire et boit une gorgée du thé brûlant qu'elle a dans la main. Reposant ensuite le mug sur le bois vernis du bureau, elle se saisit ensuite de son journal, qu'elle ouvre au hasard.

"Myrdinn. C'est son nom. Sous ses airs de jeune et séduisant jouvenceau, je sens que se cachent des centaines d'années de vie. Il m'a déclaré son amour, m'a érigé un palais de cristal au fond du Lac où je vis. Il m'apprends l'usage de la magie, me dit que ça me servira dans un avenir plus proche que je ne le pense. "

Elle lira encore quelques lignes avant de passer à une autre page.

"Il est venu à moi. Arthur, roi de Camelot, héritier des Pendragon. Je lui ai offert Excalibur, l'épée légendaire. Il en aura besoin dans sa quête du Graal."

Une nouvelle page est tournée dans un froissement de papier.

"Le roi Ban de Bénoïc est mort. J'ai décidé de prendre soin de son fils, le jeune Lancelot. C'est à moi qu'incombe la tâche de tout lui apprendre.
Il vivra désormais avec moi, dans mon château au fond du Lac. Il est promis à un grand avenir, je le sais... Une fois sa dix-huitième année atteinte, je l’amènerai à la cour du roi Arthur.
"

Viviane referme le journal, le pose sur le bureau et se masse les tempes. Cette époque, elle ne la connaît que trop bien. Elle l'a vécue, et continue de la revivre tous les jours à travers ses cours à l'Université. Ce que les gens ignorent, c'est ce qu'il est advenu de la Fée Viviane après la chute de Camelot...

On imagine qu'elle a suivi Myrdinn - pardon, Merlin - pendant plusieurs siècles avant de revenir se fixer dans sa Bretagne aimée. Effectivement, elle a parcouru le vaste monde aux bras de son amant immortel, parfaisant ses dons magiques aux côtés de l'Enchanteur.
Ensemble, ils ont assisté aux départs des différentes Croisades, à la Guerre de Cent Ans, ils étaient présents lorsque Jeanne d'Arc a été brûlée vive à Rouen, Viviane a même beaucoup pleuré la mort de cette jeune pucelle qui avait si vaillamment combattu.

A l'époque de la Renaissance, ils ont tout d'abord voyagé en Italie. Florence et Venise ont abrité leurs amours, avant que Merlin ne décide de se rendre à la cour de François Premier. Viviane, elle, avait préféré rester en Italie. Elle ne l'avouera jamais, mais la jeune femme représentée sur la peinture La Naissance de Vénus, de Botticelli, c'est elle. Elle a servi de modèle au peintre, ainsi qu'à d'autres à cette époque.

Finalement, elle a rejoint Merlin en France en pleine période des guerres de religion. Elle a à cette époque fait de son mieux pour sauver des familles entières de Protestants pourchassés. Sa magie lui a été utile pour brouiller les pistes, notamment quand les chiens traquaient les hérétiques sur ses terres.

A l'époque de la Révolution, Merlin était déjà reparti sans elle, cette fois pour le Nouveau-Monde. Elle-même a passé toute cette période retranchée dans son château sous le Lac. Elle ne craignait rien, mais a bien failli perdre sa foi en l'Humanité à cette époque, en voyant les atrocités dont les Hommes étaient capables.

Finalement, elle n'est ressortie de son palais de cristal qu'à l'époque napoléonienne. A partir de là, elle a vécu simplement, au milieu des Hommes, changeant de nom et de ville régulièrement pour ne pas attirer l'attention sur son absence de vieillissement.
Elle s'est installée à Lorient, en Bretagne, depuis une demi-douzaine d'années, et y enseigne l'Histoire. L'époque arthurienne fait partie des légendes pour le commun des mortels, mais elle l'enseigne à ses élèves comme si elle était partie intégrante de l'Histoire. Et après tout, elle est la mieux placée pour savoir que parfois, les légendes sont bien plus réelles qu'on ne le pense...



Et en pratique ?

Après un long périple de plusieurs jours, le voilà à l’emplacement de la carte qui est censé être un gros rocher avec des inscriptions. Il y a bien un rocher, mais ce dernier est au milieu d’une étendue d’eau, dont il ne distingue pas la profondeur. Il se débarrasse de son équipement et il rentre dans l’eau. La traversée se fait de plus en plus dure, et il sent quelque chose qui lui attrape le pied et qui l’envoie au fond de l’étendue d’eau. Il ne peut plus avancer, et il sent que le temps va lui manquer. Une voix féminine dans sa tête lui martèle que seul les purs peuvent approcher du rocher. Mentalement, il pense à sa douce Guenièvre, qui a tant besoin de lui, qu'il doit secourir, mais s'il meurt maintenant, il l’abandonnerait à tout jamais à son triste sort…

Cette voix, c'est la mienne. Excalibur est une épée magique. Elle ne répondra qu'aux plus méritants. Celui qui sera un jour digne de la manier doit être pur, et son âme doit être noble et chevaleresque. J'ai vu passer tant de prétendants, tant de chevaliers en armure étincelante qui se disaient mériter Excalibur. Mais jamais aucun d'eux n'a réussi à passer mon épreuve. Cet homme, devant moi, ce jeune homme à la belle allure qui pense à sa dulcinée... Peut-être est-ce lui le bon ? L'épée, en tout cas, me le souffle à l'oreille. "Laisse-lui une chance". Alors oui, pourquoi pas. Voilà que je flotte à présent devant lui. Je ne le maintient pas, pourtant il ne peut pas encore remonter à la surface. Mais je ne veux pas qu'il meure. Pas tout de suite. Je souffle dans sa direction, et une bulle d'air vient entourer sa tête, lui permettant de respirer sous l'eau temporairement.

"Quel est ton nom, preux chevalier ?"

Alors que j'apparais devant lui, l’air commence à lui manquer et il croit aux hallucinations. C’est alors que non sans douleur, l’air s’engouffre comme un vent en furie dans ses poumons, lui permettant maintenant de s'exprimer. Son nom…
"Je suis Arthur Pendragon, héritier du trône de Bretagne, protecteur des faibles et des nécessiteux, et j’ai besoin d’Excalibur pour sauver ma douce Guenièvre, enlevée par un félon traitre. Je me moque de ce qu’il advient de moi, mais je dois la sauver ! Je n’aurai de paix tant que je la saurai en danger !"
Il rugit de colère et d’effroi à l’idée de perdre sa douce. Non, son périple ne doit pas s’interrompre si proche du but !
"Merlin m’a donné cette carte, je dois récupérer Excalibur pour que ma destinée s’accomplisse !"

Merlin... Ce nom résonne à mes oreilles comme la plus douce des mélodies. Me dit-il la vérité ? Je peux lire dans son regard déterminé qu'il ne me ment pas. Merlin lui a indiqué comment arriver jusqu'à moi. Mon tendre amant m'avait dit que ce jour viendrait, où Excalibur serait libérée de son rocher par l'héritier du trône de Bretagne. Je me rappelle encore parfaitement les mots qu'il m'avait dit à cette époque. Il m'avait décrit le jeune Arthur Pendragon avec exactitude, comme s'il était capable de lire l'avenir. Sans doute le pouvait-il réellement.  
Dois-je croire aveuglément ce que me dit ce chevalier ? Je décide que oui. Car après tout, si je me suis trompée et qu'il n'est pas celui que je pense, alors l'épée restera plantée dans la roche, et les eaux du Lac engloutiront le malheureux.

J'acquiesce silencieusement et écarte les bras, les eaux du lac se fendant alors en deux comme celles de la Mer Morte, libérant Arthur de mon emprise et lui permettant d'accéder librement au rocher de l'épée. Le Lac est profond, et le rocher dépassait de la surface. Il doit donc escalader la roche sur plusieurs mètres, une bonne quinzaine. Heureusement pour lui, le rocher lui offrira des prises solides sur lesquelles prendre appui. Tandis qu'il se dirige vers le lieu de sa convoitise, j'attends patiemment, flottant toujours dans le mur d'eau qui l'entoure.



Et toi derrière l'écran ?

Hello ! Moi c'est Aetherya. J'ai découvert le forum sur PRD quand il n'était encore qu'à l'état de projet, et bien que je ne connaisse pas à cette époque la franchise The Librarians, j'ai tout de suite été séduite par le concept et j'ai proposé mon aide à Angie. Entre temps, j'ai vu les films et la série, j'ai adoré, et ça m'a conforté dans l'idée que ce forum pouvait aller loin. Maintenant me voilà co-admin. ^^

avatar
Dame du Lac
Dame du Lac
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 13/01/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La Fée Viviane - Dame du lac Dim 23 Juil 2017 - 0:06


Vous avez été sélectionné!




Bienvenue à la Bibliothèque Viviane !



Si tu vois ce message, c'est que ta présentation nous a plu et que tu es grandement accepté parmi nous. Nous espérons que tu te plairas sur le forum! En attendant je t'invite à lire plein de choses! Les Ouvrages techniques sont là pour tout ce qui est technique de jeux sur le forum, les règles à suivre ou pas etc. Les Ouvrages de Fictions te donnerons plein de détails croustillants sur le forum et son contexte. Quand aux Ouvrages cinématographiques te donnerons tous les renseignements utiles sur la franchise qui a inspiré ce forum. Tu n'es pas obligé de tout lire d'un coup évidemment !
Le journal de bord est là pour étaler ta vieà tes petits camarades. Et si tu est en manque de partenaires de RP la section "Prendre un Partenaire" est là pour faire ta demande. Par contre si tu est en manque d'inspiration pour un RP, nous te conseillons de faire un tour dans "la Gazette des Mystère". Tu y trouvera tout plein de quêtes à faire.
Si tu a des difficultés, que c'est la première fois que tu joue, Jenkins et ces astuces t'attendent par ici. Pour le reste nous te laissons fouiller  

le Staff

avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
Première Gardienne ~ Administratrice
Première Gardienne ~ Administratrice
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4
Date d'inscription : 12/02/2017
Revenir en haut Aller en bas
La Fée Viviane - Dame du lac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Oscar et la dame Rose
» Notre Dame de Paris
» Nyrlae [Dame protectrice de Daranovar]
» Morwën, la dame sombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Librarians RPG :: Vous avez été sélectionné.... :: Pourquoi vous êtes faits pour ce travail? :: Dossier des Fictifs-
Sauter vers: