La magie existe dans ce monde et certains en profitent ! Mais il existe une Bibliothèque où les Bibliothécaires sont très spéciaux...
 
Bienvenue sur THE LIBRARIANS RPG.
RPG OUVERT!
DE NOMBREUX PREDEFS A PRENDRE!
VOUS N'ÊTES PAS OBLIGER DE CONNAÎTRE POUR VENIR JOUER!!!

[Dijon , Parc Darcy, PASSE ] Ho my GOD! (PV Flynn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Sauver le Monde 3 fois par semaine !! :: EUROPE :: Europe de l'Ouest :: France
MessageSujet: [Dijon , Parc Darcy, PASSE ] Ho my GOD! (PV Flynn) Sam 2 Déc 2017 - 19:12


Ho! My GOD!

Le parc Darcy n'avait absolument rien avoir avec Central Park où je voyais souvent Flynn pour mes informations. Cependant l'idée même de revoir Flynn lui-même dans un parc était une sorte de marque de fabrique. Si je devais résumer ma vie en ce moment, je dirais qu'elle est plutôt calme et tranquille. Un peu trop à mon goût d'aillieurs. Cela faisait déjà six mois que je travaillais en tant qu'employée au Palais des Ducs de Bourgogne en tant que guide pour les touristes américains et anglais essentiellement de part mes origines américaines. Je faisais aussi bien des visites en anglais qu'en français, cela ne me posait aucun problème. Mes collègues étaient plutôt sympas, mais celle qui m'intriguait le plus était ma patronne.

J'ai un don particulier pour lire les pensées des gens si bien que j'ai appris à faire plaisir aux touristes et surtout aux enfants lorsque quelque chose devenait un peu trop ennuyant. Je me mettais alors à rencontrer des anecdotes croustillantes sur les ducs ou sur certaines salles et cela détendait tout de suite l'atmosphère. Cependant, la seule et unique personne dont je n'arrivais pas à connaître les secrets était donc ma mystérieuse patronne. Même Flynn, qui pourtant devait apprendre à se méfier de ce genre de don, était un livre ouvert pour moi et ce n'était pas faute de protéger ses pensées. Nous étions un jour de congé. J'alternais avec une de mes collègues pour ces fameux jours. Il y avait plein d'avantages à travailler en France, déjà, j'avais droit a une sécurité sociale, un contrat en bon et dû forme et je ne pourrais jamais être viré a parce ma tête ne revenais pas à ma patronne! Et bien sûr, je travail 35h par semaine avec des congés payées plus des jours de repos. Certes je ne gagnais pas non plus des millions, mais cela me suffisais largement pour avoir un petit appartement en ville pas vraiment très loin de mon lieu de travail.

Bon en vérité, je faisais style de galérer un peu comme tout le monde. Cependant , mon compte en banque étais plein, voir largement. Parce qu'il ne faut pas croire que mon père, même s'il m'avait déshérité et fait mourir au yeux de la confrérie, il ne m'avais pas laisser sans argent pour ma nouvelle vie. Peut-être pour compenser ses remords, je ne sais pas. Et puis il y avait tous les petits à cotés que j'avais accumuler dans ma vie plus quelques artefacts non magiques chipés par-ci part-là et revendu histoire de me faire une petite vie bien tranquille et aussi pourvoir à mes besoins et partir aussi vite qu'une balle si jamais la confrérie découvrirait ma fausse mort. Ma vie, en tant que personne "normale" me convenais pour l'instant. À côté ma vie "magique" au sein de la confrérie, on pouvait dire sincèrement que le jeu en valait la chandelle. J'avais mon chez-moi enfin (et ne pas toujours être surveillé H24 au manoir familiale), j'avais ma vie, mon travail, des amis... La seule chose en vérité qui me manquait le plus c'étaient mes fréquents rendez-vous avec Flynn.

Ce n'étaient sûrement pas des rencards histoire de sortir enssemble, loin de là! Bien que cela puisse être un vieux rêve que j'avais largement laisser de coté, mais c'était des rendez-vous dans lesquels je jouais les taupes pour la bibliothèque avec mon nom de code bien trouver "Mafdet" que Flynn avait du certainement décortiquer de long en large et en travers histoire de découvrir qui j'étais et surtout pour qui je travaillait. Pour moi, Flynn, le bibliothécaire, était l'idéal que je recherchais. Que cela soit comme petit ami ou bien de mon moi personnel. J'avais des prédispositions, je le savais, cependant je me demandais si vraiment mon père avais compris vraiment ce que je pouvais accomplir ou pas. Peut-être que Flynn pourrait le savoir lui... Je me reprenais. Ce n'était pas vraiment un rendez-vous banal qui m'attendait avec lui. Au contraire !

Cela faisait maintenant un an que je ne l'avais pas vu et je n'avais pas vraiment d'information à lui offrir. Du moins pas quelque chose de concret. Je pensais même ne jamais le revoir et pourtant, si je n'avais pas eu ce rêve, je crois que je ne l'aurais jamais appelé. J'étais assez experte en magie pour reconnaître un rêve normal d'un rêve qui veut dire quelque chose d'important et de magique pour m'y intéresser. Dans ce rêve, je me souvenais d'un homme, Edward Wilde, donnant un coffret à mon père quelque temps avant la cérémonie de la pyramide et bien avant que je tombe amoureuse et rencontre Flynn. Je l'entendais parler de la lance du Destin qu'elle serais bientôt à lui, mais aussi qu'il avait apporté cela en signe de bonne foie auprès de la confrérie pour montrer qu'il avait bien "changé de camp". Je ne suis que plus tard qu'il avait été le Bibliothécaire qui avait précédé Flynn. Je ne savais pas se contenais cette boite jusqu'à ce qu'il parle d'un manuscrit qu'il avais trouvé avec et qui racontait une histoire de cristaux et de dieux grecs dont le fameux Zeus et un certain Dévoreur de dieu. Le rêve, c'était achever part une sorte d'avertissement. Une voix féminine que j'avais déjà entendue quelque part, mais dont je ne me souvenais plus. Elle me disait qu'il fallait que j'en parle à Flynn à tout prix avant qu'il ne soit trop tard !

Au réveil, vérifiant avec le décalage horaire, j'avais fait ni une ni deux et l'avais appeler. Il fut surpris non seulement de mon "retour", mais aussi du lieu du rendez-vous. Il n'avait pas vraiment l'aire d'être emballé. Rien qu'à sa voix, je sentais qu'il était un peu occupé... Et on ne va pas dire du genre occuper sérieusement avec des trucs magiques, mais plutôt... Personnel ! Je n'essayais même pas de savoir de peur que ma jalousie se ressente au téléphone. Après un grand soupir, il finit par accepter de me revoir une dernière fois. Mafdet était donc de retour avec son fameux hoody bleu se cachant comme elle pouvait, assise entre l'ours et la fontaine du parc Darcy attendant fébrile l'arriver de son seul et unique amour Flynn Carson le Bibliothécaire! Et je sentais que cela serait la dernière fois...

Ou pas... Me fit une voix à l'intérieur de moi.





Je vais te faire une confidence, toi a qui je voue une passion immense, toi a qui sans cesse je pense, plus qu'une évidence, tu es devenu ma providence.
Signature part 2981 12289 0 et Avatar part Stoker
avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
~ Godess of The Sea ~
~ Godess of The Sea ~
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 170
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 33
Localisation : Dijon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Dijon , Parc Darcy, PASSE ] Ho my GOD! (PV Flynn) Dim 7 Jan 2018 - 23:21

Flynn était en train de discuter avec une jeune femme, lui expliquant ses exploits bien qu’il ne disait pas toute la vérité. Il gardait le plus extraordinaire et ce qui pouvait être non crédible pour lui. Il  se contentait juste d’expliquer qu’il recherchait des vérités ou des objets qu’on croit perdu dans les terres dangereuses, se faisant parfois poursuivre par des populations voulant protéger leur trésor parce que la définition de trésor n’était pas toujours comme la leur, ou bien encore des concurrents moins scrupuleux. Il tentait de rester avec une idée crédible même s’il n’était pas certain que la jeune femme le croyait totalement mais elle semblait toutefois s’amuser. C’est vrai que dire qu’on est bibliothécaire et qu’on court après des objets ça peut sembler étrange, il devait nuancer son travail, ses recherches,... Au final, avec ce boulot, il avait finir par ne pas se tracasser de savoir si les femmes le croyait pas. Alors qu’au début, c’était la chose la plus importante de sa vie. Et après plusieurs missions, il avait compris que la chose la plus importante c’était que les objets soit en sécurité. Bien qu’au passage, il en profitait un peu pour draguer l’une ou l’autre jeune femme en ne dévoilant qu’une partie. On pouvait dire qu’il avait grandi, mûri et surtout, il n’avait plus peur de la vraie vie comme auparavant. Était-ce le fait d’avoir tant côtoyé la mort ? D’avoir vu de ses yeux ses choses si extraordinaire ? Il n’en avait pas idée mais il constatait l’évolution et son entourage aussi et cela lui réussissait plutôt bien.

Bref,  Flynn était en train de draguer une jeune femme, fort charmante, quand il reçut un appel de Madfet. Il s’étonna, cela faisait un an qu’il n’avait pas eu de ses nouvelles, c’était un peu gênant mais il préférait ne pas ignorer cet appel mais pourquoi ne pas l’expédier rapidement. Même si cela faisait un très long moment qu’il n’avait pas eu de nouvelle de Madfet, cet étrange individu au hoody bleu n’appelait pas pour parler de drague ou échanger des banalités mais des informations capitales de manière générale et aujourd’hui ne faisait pas exception. Il avait rendez-vous dans un parc en France et le plus rapidement possible parce que l’heure était grave. Il était profondément ennuyé pour son rendez-vous qui devait prendre fin. Il devait se rendre au plus rapidement sur le lieu que lui avait indiqué l’informateur. Il du donc s’excusez auprès de la charmante demoiselle car on venait de lui confier une affaire urgente dont il devait se défaire au plus tôt n’oubliant pas de réclamer les coordonnées de la belle pour la recontacter par la suite.

Sur le chemin de l’aller, il s’était fait la réflexion qu’il n’avait toujours pas trouvé qui elle était, si elle travaillait pour quelqu’un, comment elle savait toutes ses choses. Il ignorait tout de cet informateur inconnu et c’était véritablement dérangeant en réalité. Cela mettait sa raison et ses sens en conflit, il devait l’avouer. Il ne pouvait être certaine que d’une chose : les sources étaient sure et visiblement n’avait pas pour but de nuire aux bibliothécaires mais est-ce pour nuire à d’autre dont il ne pouvait déterminer qui était les « autres » ou simplement pour les aider eux ? C’était la grande question qui restait en suspend à chaque fois qu’il devait se croiser et même si une partie de lui faisait confiance à cette source, une autre avait tendance à tenter de vérifier ce qui était dit. Il voulait aussi toujours s’y rendre personnellement et ne pas envoyer quelqu’un d’autre, il vérifiait lui-même ce qui était dit avant même d’en parler.  Il n’arrivait pas à savoir même si son instinct lui disait qu’il pouvait faire entièrement confiance et qu’il y avait plus que ça. Mais sa raison avait encore le dessus parce qu’elle cachait son visage, qui elle était réellement. Il ne savait réellement pas que penser mais il savait que l’information que cette personne avait une information vraiment importante à donner et il irait la chercher.

Il se rendit donc au parc Darcy comme demandé, le plus rapidement possible et alla donc chercher la statue de l’ours pour ensuite chercher un banc ou il pourrait trouver son informateur. Il ne tarda pas à trouver le monument et repéra aussi rapidement la fontaine. Il n’eut plus qu’a cherché un band avec une personne qui portait un hoody bleu dont la capuche était rabattue sur la tête. Même s’il y en avait plus seul, qu’un seul dont la tête était couverte. Il se dirigea donc vers le banc en question et s’installa à côté, l’air détendu, comme toujours bien que sa voix trahissait une certaine tension pour ceux qui avait appris à le connaître.

- Me voilà. Je suis venu le plus rapidement possible. Quelles informations as-tu à me communiqué ? Et pourquoi m’appeler à cette heure-ci ? Je sais que l’heure est acceptable dans mon fuseau horaire mais ici ? Tout cela parait vraiment suspect. Mais je sais que tes informations ont toujours été correctes pour nous. Il faudra bien qu’un jour tu te dévoiles. La confiance à ses limites, le fait de ne pas savoir de qui et ni d’où viennent voir les informations est un élément gênant dans l’histoire. Cela peut nous faire perdre pas mal de temps de vérifier à chaque fois la possibilité. Au lieu de s’assurer une fois de ton identité. Qu’as-tu donc à craindre ?

Il se demandait sérieusement qui était cet inconnu, ce qu’il avait à perdre en se dévoilant mais il disait aussi la vérité, cela faisait perdre trop temps de vérifier la possible véracité des informations, comme de s’assurer qu’il ne s’agissait pas d’un piège. Cela aurait été bien plus rapide et simple de vérifier son identité et la réalité du bien-être qu’il voulait au bibliothécaire. Pourquoi autant se cacher et donner des rendez-vous dans des lieux publics et non dans des coins discrets. Il n’arrivait vraiment pas à comprendre cet inconnu qui semblait empli de secret.
avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
La Bibliothèque
La Bibliothèque
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 06/07/2017
Age : 42
Localisation : Non loin de la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Dijon , Parc Darcy, PASSE ] Ho my GOD! (PV Flynn) Lun 8 Jan 2018 - 10:33


Ho! My GOD!


- Moi aussi, je suis ravi de te revoir Flynn...

On aurait pu voir un sourire se dessiner sur mes lèvres même si mon visage était entièrement caché. Je le sentais nerveux et je n'aimais pas trop le trouver comme ça. Cela pouvait aussi engendrer une certaine nervosité chez moi. Je l'écoutais attentivement, buvais ces moindres paroles et me délectais de sa voie plutôt profonde. Il avait vraiment mûrir depuis notre toute première entre vu il y a de cela presque dix ans. Je ne savais pas trop quoi lui répondre. J'aurais pu me dévoiler, mais je pense que ce n'était vraiment pas le moment. J'étais censé être morte pour la Confrérie et si jamais les Bibliothécaires connaissaient ma véritable identité, je ne donnais pas cher de ma peau ! Et quand Flynn , sa confiance en moi en prendrais tellement un coup que je pouvais toujours rêver pour espérer avoir de nouveau sa confiance.


- À chaque fois, nous avons cette petite conversation et à chaque fois, tu sais quel est la réponse. C'est ainsi, je ne peux me dévoiler, pour te protéger mais aussi pour ME protéger. C'est déjà assez difficile comme ça. Si je ne t'ai pas contacté plus tôt, c'est que j'ai dû fuir ! J'ai été repéré pour toutes les informations que je t'ai fourni et je vis une nouvelle vie. Cela sera sûrement notre dernière conversation. Alors écoute moi attentivement.

Je me sentais vulnérable de n'avoir qu'un rêve à raconter au lieu d'un document officiel vérifiable, mais je me devais de le prévenir quitte a ce que cette fois, il ne me croit pas. Je devais faire une dernière chose et cette dernière chose, je le ferais !

- Je sais que mes informations son toujours précises et assez fiable même si tu mets du temps à les vérifier. Cependant, je suis désolé de ce qui va suivre, car il n'y aura ni document ni source fiable. Uniquement ma parole. Que tu me crois ou non aura une importance capitale et je ne t'obligerais pas me croire sur parole. J'entrais alors dans le vif du sujet. La Confrérie à en sa possession un coffret qui se trouvait depuis longtemps dans la Bibliothèque. Ce coffret renferme des cristaux. Je ne sais pas du tout ce que c'est ni a quoi ils servent. Tout ce que je sais, c'est qu'Edward Wilde, ton prédécesseur n'a pas déserté la Bibliothèque comme une fleure, mais à promis mont et merveille à la Confrérie. Ce coffret et ces cristaux vont bientôt servir, j'en ai l'intime conviction. Je n'ai pas de date précise, mais une chose est sûre, c'est que c'est imminent.

Je tremblais. J'avais peur, peur de ce rêve, peur qu'il ne me croit pas peur qu'il veuille plus et découvrir mon visage. J'en tremblais presque. Je sentis comme quelque chose d'étrange en moi soudain. Je me mis à trembler de plus belle. En même temps que mon tremblement qui commençait à se voir comme si j'avais froid, la surface de l'eau se mit aussi à trembler. J'avais les yeux fermé et soudain je les réouvris. Je ne fis ni une ni deux me précipitais sur lui et nous roulâmes par terre dans la terre battue du chemin. Une énorme gerbe d'eau en pression jaillit dans la direction du banc. L'Eau nous éclaboussa un peu, mais s'il était resté à cette place, je n'aurai pas donné cher de sa peau. J'étais sur lui à regarder avec étonnement le banc mouillé, mon visage était enfin dévoilé et je le vis me regarder. Je sentant toute la confusion dans son esprit. Doucement, mais sûrement, je me relevais et lui donnais la main pour l'aider. Avant d'avoir un gros mal de crâne fulgurant.

- Je... Je ne sais pas ce qu'il m'arrive, mais... Mais.. Je le regarde dans les yeux. Je crois que c'est moi qui est fait ça... !




Je vais te faire une confidence, toi a qui je voue une passion immense, toi a qui sans cesse je pense, plus qu'une évidence, tu es devenu ma providence.
Signature part 2981 12289 0 et Avatar part Stoker
avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
~ Godess of The Sea ~
~ Godess of The Sea ~
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 170
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 33
Localisation : Dijon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Dijon , Parc Darcy, PASSE ] Ho my GOD! (PV Flynn) Ven 1 Juin 2018 - 23:09

La personne au hoodie déclara qu’elle était aussi ravie de le voir. Il leva les yeux au ciel. Oui, rien n’était certain mais il n’allait pas stopper une personne comme ça. La personne revint encore sur une conversation qui était mainte fois répétée, à chaque fois qu’ils se voyaient. Flynn devait l’avouer, il était bien trop curieux pour ne pas tenter de savoir qui cet inconnu était. Oui, c’était dangereux, certainement au vu des éléments mais ils pourraient protéger leur informateur. Il ressenti un étrangement pincement au cœur quand son interlocuteur déclara que cela serait sûrement leur dernière conversation. Etrangement, il n’était pas sûr d’en avoir envie, et pas que pour l’histoire des bonnes informations. Il pinça les lèvres.

- Pourquoi penses-tu que c’est notre dernière conversation ? Tu as un élément qui le laisse penser ?  Tu sais, on peut te protéger.

Mais par respect, il écouta attentivement ce que disait la personne au hoodies bleu. C’était ennuyant de ne pas pouvoir vérifié mais devait-il tout mettre en doute alors que jusque-là toute ses informations avaient été parfaite ? Il serait obligé de croire sur parole, ce qui ennuyait un peu Flynn, pouvait-on avoir confiance en une personne qui se cachait ? Même si toutes ses informations étaient justes ? Son instinct lui disait que oui, jusqu’à présent, il ne s’était jamais trompé mais pouvait-il totalement croire en tout ? L’inconnu indiqua que la confrérie avait en sa possession une boite avec des cristaux qui allait bientôt être utilisé. Il serra les mâchoires, ce n’était pas pratique sans date et plus d’information. Il allait demander plus d’information quand bizarrement, il fut projeté au sol par son informateur avant que le banc soit frappé par l’eau.

Il se figea en découvrant le visage d’Angélina Carter. Il se souvenait d’elle, il se souvenait de son père, il se sentait pleinement confus. Elle venait de l’aider, elle l’avait toujours aidé. Elle tendit la main pour l’aider à se relever, il ne refusa pas, encore un peu choqué mais ce n’était pas le pire, elle déclara que c’était elle qui avait fait ça. Elle semblait elle aussi confuse. Il resta un instant sans donner de réponse, se sentant sacrément idiot. Finalement, il se décida à réagir.

- Comment ça tu penses que c’est toi ? Qu’est ce qui vient de se passer exactement ? Comment ça se fait que tu en sais autant sur ce qui se passe à la confrérie ? Tu es censée être morte ? Et puis pourquoi tu nous aides ? Je crois que tu vas devoir nous donner beaucoup d’explication. Comment tu peux penser que c’est toi qui as fait jaillir l’eau de la fontaine surtout dans notre direction ? Quel était le principe ? Il faut que tu m’expliques tout ça. Ce qui est sûr c’est que je ne te lâcherais pas avant de savoir tous les détails manquant de l’histoire.

Flynn était complétement perdu. Non seulement, il venait de découvrir que la personne au hoodie bleu était une femme mais qu’elle était censée être morte et de surcroit, la fille de l’un de ses « ennemi » ou plutôt un membre de la confrérie qui cherchait à nuire au bibliothécaire et à l’équilibre dans le monde. Elle arrivait pourtant à toujours donner de bonnes informations, mais comment cela était-il possible ? Et surtout, il était en réel droit de se demander si elle avait toujours été sincère ou si cela ne faisait pas partie d’un plan à plus large spectre. Même si son instinct lui disait que non. Ensuite, après une annonce qu’elle déclarait être invérifiable, voilà qu’ils se faisaient attaquer par de l’eau. Elle avait réussi à le pousser sur le côté juste à temps et voilà maintenant qu’elle déclarait qu’elle pensait que ce soit elle. Il avait besoin d’un peu plus d’information avant de prendre une décision.  
avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
La Bibliothèque
La Bibliothèque
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 06/07/2017
Age : 42
Localisation : Non loin de la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Dijon , Parc Darcy, PASSE ] Ho my GOD! (PV Flynn) Sam 2 Juin 2018 - 22:56


Ho! My GOD!


Je restais là, sans rien dire, bien en face de lui. Mon hoodie avais effectivement dévoilé mon visage et là, il me demandait des explications, des tas d'explications. Je regardais les traces du jet d'eau et je commençais à trembler non pas de froid, mais de peur. Je mis mes bras autour de moi et évitais le plus possible de le regarder. En moi, je sentais une présence, comme un déferlement de colère et d'interrogation. Moi qui étais une télépathe, je sentais pertinemment que cela ne venait que de moi et pas de Flynn. Je sentais autant de confusion dans sa tête qu'il n'y en avait dans la mienne. Je me disais qu'il fallait vraiment, mais vraiment lui dire la vérité. Maintenant, je ne pouvais plus me cacher. Comme d'habitude, la vérité éclaterait au grand jour comme si c'était loi immuable de l'univers. Je finis part reprendre mes esprits en essayant de ne pas me préoccuper d'une voix qui commençait a dominer, et ce, malgré ma protection mentale. Je me retournais pour le regarder droit dans les yeux.

- Très bien, la vérité, c'est que je suis.. Enfin, j'étais de la confrérie du serpent !Je lui montre mon tatouage que j'avais encore malgré mes tentatives de rendez-vous avec un dermatologue pour me le faire enlever je ne peux pour l'instant me le faire enlever, mais je fais tout pour. Comme tu as pu me reconnaître, je suis belle et bien la fille d'un de tes plus grands ennemis Damian Thorn responsable de la branche Amérique du Nord de la Confrérie du Serpent. Mon véritable nom a toujours été Cassiopée Thorn. Je suis sûr que tu sais pourquoi j'ai pris le nom de Mafdet. Mon nouveau nom est Angélina Carter. Oui, je suis censé être morte parce que mon père n'a pas eu à cœur de me tuer réellement après la découverte de ma trahison.

Je m'arrêtais. À la fois soulagée et mon cœur battant la chamade. Devais-je lui dire réellement les raisons qui m'avaient poussé à trahir la confrérie et mon propre père. Ça, j'avoue que j'en étais incapable.

- J'ai commencer à trahir la Confrérie parce que j'en ai découvert les mensonges. Les Mensonges sur leurs origines. Je ne sais pas si tes patrons t'ont un jour révélé réellement les Origines de la Bibliothèque. Cependant crois moi.. La Confrérie et La Bibliothèque sont largement étroitement liées. Je t'épargne certains détails. Si tu veux en savoir plus je suis sûr que la Bibliothèques à les vrais documents d'origines. Tout, tout ce que j'ai fait était pour le bien et la protection de la magie rien de plus rien de moins. Si pour moi cela devait être la dernière fois, c'est que je voulais recommencer une nouvelle vie, loin de tout ça loin de la trahison, loin de la magie.. Loin...

J'ai pensé "loin de toi..." Et j'ai eu l'impression qu'il pleuvait sur moi tout d'un coup. En fait non ! Je dégoulinais d'eau littéralement comme si on venait de me foutre un bac d'eau sur la tête ! Je m'écartais au cas où j'aurais une réaction brutal et m'exclamais.


- ILS L'ONT FAIT!! PUTAIN LES CONS, ILS L'ONT FAIT!! Je pensais que c'était juste un rêve que j'avais eu, une extension de ma télépathie ou peut-être surtout un souvenir, mais je crois que j'ai Poséidon en moi!!!

Oui, je le voyais bien que je devenais un peu dingue a crié comme ça et attiré l'attention des gens, j'essayais donc de me faire plus discrète et m'asseyais sur le banc. Je le senti venir près de moi. Sa présence plus proche que d'habitude était encore plus perturbante et déroutante surtout quand je me retournais vers lui et que son visage était assez près... Du mien. Je repris contenance en essayant de m'essuyer le visage.


- Oui, je sais, je vais me calmer excuse moi, je vais essayer d'être claire. Je t'ai parlé de ce coffret sauf que pour moi, c'était juste un rêve du moins c'est ce que je pensais, mais baignant dans le monde de la magie et vu que j'y avais vu mon père et ton prédécesseur pour moi, c'était vrai. Même si je n'avais pas beaucoup de preuve je me devais de te prévenir. Et maintenant je l'entends dans ma tête, il me dit qu'il est. Et vu mon goût pour l'eau incontrôlable, je crois que cela ne fait aucun doute. Le haut conseil de la confrérie vient d'ouvrir le coffret, les douze cristaux renfermais douze dieux, l'histoire est vague, très vague, j'ai du mal à l'écouter.... Moi qui voulais prendre ma retraite, je crois que c'est raté!!




Je vais te faire une confidence, toi a qui je voue une passion immense, toi a qui sans cesse je pense, plus qu'une évidence, tu es devenu ma providence.
Signature part 2981 12289 0 et Avatar part Stoker
avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
~ Godess of The Sea ~
~ Godess of The Sea ~
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 170
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 33
Localisation : Dijon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Dijon , Parc Darcy, PASSE ] Ho my GOD! (PV Flynn) Jeu 21 Juin 2018 - 0:14

Flynn était un « peu - beaucoup » perplexe pour utiliser une expression très imagée. La personne devant lui était une fille et pas n’importe qui. Et pire, elle le confirmait expliquant pourquoi elle était toujours en vie. Il ne savait pas vraiment que répondre parce qu’il était tellement incrédule. Elle donnait toutes les informations, sans en cacher une, elle ne semble pas avoir peur d’un retournement de situation. Ses explications étaient logiques mais le risque était tellement énorme. C’est certain qu’il ne pouvait pas rester sans rien faire mais que faire exactement dans cette situation. C’était vraiment délicat pour lui. Peut-être la mettre en isolement le temps de tirer tout cela au clair ? Ou alors il devait sérieusement essayé de comprendre en la laissant dans un « danger » potentiel ? Il allait poser une question quand soudain, elle s’écria qu’ils l’avaient fait comme si la situation n’était pas assez « inexplicable » comme ça. Ce n’était pas comme ça qu’elle allait se protéger, en criant, elle allait attirer l’attention.

- Doucement parce que là, je ne comprends strictement rien. La situation est déjà délicate.

Alors qu’elle prit place sur un banc, il s’assit à ses côtés, assez prêt pour qu’elle puisse parler assez bas pour ne pas attirer l’attention des gens. Certains passant s’étaient déjà retourné en les regardants l’air de se demander qui était ses deux personnages exubérant ce qui n’était pas nécessairement positif au vu de la situation. Il préférait pour le moment être discret et tenter de comprendre avant d’essayer de trouver une réponse ou même une logique à cette situation qui ne semblait n’avoir ni queue ni tête pour l’instant. Déjà par le fait que Cassiopée ne soit pas morte en réalité et qu’elle était Madfet depuis le début. Il ne savait toujours pas comment interpréter cet élément. Mais le plus complexe arriva après.

Elle commença par s’excuser en disant qu’elle allait se calmer puis tenter d’être claire. Elle parla du coffret qui n’était qu’un rêve. Comment ça un rêve ? Il comprenait de moins en moins cette histoire. De quoi elle parlait ? Et puis elle entendait qui dans sa tête ? Qui ? Poséidon ? Et c’est quoi ce goût pour l’eau ? Quel coffret ? Quel dieu ? Une retraite ? Il la fixait un peu bêtement sur l’instant, tentant de remettre de l’ordre dans ses pensées mais aussi et surtout d’organiser ses questions dans un sens logique pour comprendre. Il devait recommencer par le début parce que là, il était complétement perdu.

- Je vais reprendre depuis le début. Donc tu es Madfet depuis les premières rencontres c’est ça ? Tu as découvert des mensonges sur les origines de la confrérie ? Lesquels ? Comment ? Et c’est ta seule motivation ? Parce que dans le lot il y avait quand même ton père, un membre influant non ? Qui a découvert ta trahison et comment ? Ils ont demandé à ton père de te tuer c’est ça ? Et lui en a pas eu le courage c’est bien ça ? Et il t’a aidé pour changer de nom ? D’identité ? Autre chose ?

Il lui laissa le temps de répondre à ses questions, histoire de mieux comprendre le début afin de pouvoir suivre la suite, du moins c’est ce qu’il espérait à l’instant parce qu’il ne comprenait absolument rien à tout ce qui venait de se dire.

- Je reprends donc tu es télépathe ? Et comment ça un rêve ? En quoi le coffret est un rêve ? Ça fait longtemps que tu fais des rêves de la sorte ? Comment ça tu avais vu ton père et mon prédécesseur pour toi ? C’est pour ça que tu n’avais jamais beaucoup de preuve c’est ça ? Je sais que je te pose beaucoup de question mais il faut que je comprenne tout ce que tu expliques parce que là, ça fait beaucoup d’un coup même pour moi. Et ça semble si incroyable que je préfère mettre les choses totalement au clair. Tu dis donc qu’ils ont volé un coffret qui contenait cristaux des dieux ? Ça, on avait un doute sur l’identité des voleurs. Quel histoire tu as en souvenir ? Tu voulais prendre ta retraite comment ça ? Et tu me dis que tu as Poséidon en toi ? Comment ça se fait ? Pourquoi toi ? Pourquoi comme ça ? Pourquoi ils l’ont ouvert ? Ils savent à qui vont les dieux ?

Il essayait de tirer ça au clair et avait beaucoup de mal à comprendre cette histoire. Il cherchait à savoir ce qu’elle savait autant que de voir si la confrérie du serpent avait donné les mêmes informations que celles qu’ils possédaient, s’ils en possédaient d’autre et si elles étaient vraie. Et puis, il devait savoir aussi ce qu’il faisait de Cassiopée maintenant nommée Angelina.

avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
La Bibliothèque
La Bibliothèque
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 06/07/2017
Age : 42
Localisation : Non loin de la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Dijon , Parc Darcy, PASSE ] Ho my GOD! (PV Flynn) Jeu 12 Juil 2018 - 14:11


Ho! My GOD!

Sa confusion était palpable. Je n'aurais pas su dire vraiment si c'était moi ou lui qui était le plus confus. Déjà, le fait qu'il soit si proche de moi me faisait battre la chamade complètement. J'espère ne pas avoir l'air complètement rouge cela aurais engendré encore plus de malaise. J'essayais de reprendre une contenance pour pouvoir de nouveau essayer de lui répondre et de lui expliquer plus clairement les choses, et ce , en évitant que  Poséidon qui venais littéralement de me possédé ne fasse des siennes. Ce qui était largement raté parce que je commençais à sentir une grande colère m'envahir alors que ce n'était absolument pas le moment.

- Très bien, je vais essayer d'être plus claire. Et je te demande pardon si jamais Poséidon viens à prendre le dessus ! Car il semble hyper en colère et pour contenir ça, je ne crois pas ... Le pouvoir...


Malheureusement, les explications allaient devoir attendre. Je finis part laisser sortir la colère de Poséidon ! La fontaine commença à avoir beaucoup de remous. J'ai eu beau expliqué que j'étais avec le bibliothécaire, que j'étais désolé rien y faisait. Il était furax de se retrouver dans un corps d'humain et surtout le mien, il semblerait ! Il commença à se manifester à travers ma bouche. Limite si je n'avais pas l'impression d'être schizophrène. Et pour le coup, j'ai cru que mes yeux déjà d'un bleu claire limpide était devenu d'un bleu océan.

- POURQUOI SUIS-JE DANS UN CORPS QUI N'EST PAS LE MIEN ? VOUS ÊTES LE BIBLIOTHÉCAIRE ALORS DITES MOI POURQUOI JE SUIS DANS UN CORPS HUMAIN ALORS QU'ON M'AVAIT ASSURÉ DE RETROUVER MON PROPRE CORPS SI JE VENAIS À SORTIR DE CE CRISTAL!!!!

J'avais beau essayer de lui demander de reprendre le dessus, mais c'était en vain, il voulait absolument ses explications et je doutais que le pauvre Flynn soit malheureusement plus au courant que moi. J'eu l'impression que l'eau formais alors l'image de Poséidon.. Comme s'il voulait illustrer ces dires et il pointa rageusement mon doigt dans la direction de la forme dessiné part l'eau. L'histoire du Bibliothécaire qui avait aider les dieux enfermés dans les cristaux commença à s'insinuer dans mon esprit. Une histoire de dévoreur de dieux, de 12 dieux impliqués et de ce fameux Bibliothécaire qui avait été obligé d'intervenir afin de les aider.

Puis comment ils avaient été changer en cristaux avec la promesse que si un jour le dévoreur de dieux réapparaîtrait qu'il retrouverait leur corps pour le combattre. J'essayais de dire que c'était la confrérie du serpent , dans le but de dominés le monde, qui les avaient libéré sans précaution. Ils se sont donc forcément retrouver éparpillé dans le monde dans des corps qui sommes toutes avais peut-être une corrélation avec eux... Hélas, cela ne lui plut pas du tout.. D'autant plus que quand il vit dans mon esprit que j'avais été de cette confrérie il voulut tout simplement déchiqueter mon corps !  Je me retrouvais alors prisonnière de l'eau soulever et malmener. Il ne me dominait plus cependant, je ne contrôlais absolument rien!!

- Poséidon arrêtez s'il vous plait!! Je vous jure que j'y suis pour rien!! Pardon d'avoir été de la confrérie, mais j'ai changé!!! Je ne suis plus des leurs, j'ai voulu prévenir le Bibliothécaire, mais c'était trop tard!!! Arrêtez s'il vous plaît!! Haaaaaaaaaaaaaa!!!


(pour rappel: http://the-librarians-rpg.forumactif.org/t73-la-legende-des-cristaux)





Je vais te faire une confidence, toi a qui je voue une passion immense, toi a qui sans cesse je pense, plus qu'une évidence, tu es devenu ma providence.
Signature part 2981 12289 0 et Avatar part Stoker
avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
~ Godess of The Sea ~
~ Godess of The Sea ~
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 170
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 33
Localisation : Dijon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Dijon , Parc Darcy, PASSE ] Ho my GOD! (PV Flynn) Lun 23 Juil 2018 - 23:51
Flynn tenta d’écouter la jeune femme qui tentait d’être plus claire bien que s’excusant si Poséidon prenait le dessus. Il ne comprenait vraiment rien et quand il entendit Poséidon, une drôle de colère sourde se forma en lui sans vraiment comprendre. Ce n’était pas lui, lui d’habituel peu enclin à la colère, il se sentait vraiment confus et pas vraiment seul dans sa tête. C’était absolument étrange, il tenta de se contenir mais finalement le vent brusque s’éleva et il se redressa encore plus droit que jamais. Visiblement, ce n’était plus Flynn Carson.

Veux-tu te taire !? Tu n’es qu’un égoïste ! Et un idiot ! Tu devrais écouter un peu plus ce qu’on te dit ! Ces pauvres enfants n’y sont pour rien !  Laisse-leur découvrir ce qui vient de se passer ! Ou je vais moi-même m’occuper de toi !

Flynn avait la désagréable impression d’avoir un dédoublement de personnalité et cherchait à canaliser se nouveau fait. Il avait beaucoup de mal à gérer la colère de son nouveau « partenaire ». Il avait l’impression de savoir qui était cet autre qui venait de parler à sa place mais n’était pas vraiment sur. Il se sentait un peu idiot sur l’instant et lui demanda de se calmer pour reprendre le contrôle et tenter de ne pas envenimer. Il n’était pas sûr que menacer de « botter les fesses » d’un dieu était la meilleur idée bien qu’il soit plus ancien et à l’origine de la création de ce dernier. Il serra les dents, c’était dur. Il soupira un instant après avoir eu l’impression de « regagner » son propre corps et regarda ses mains avant de regarder Cassiopée/Angelina/Poséidon, il ne savait plus trop. Il y avait de quoi être perdu dans cette histoire même pour un bibliothécaire.

- Effectivement, je n’y suis pour rien et j’ignore exactement ce qui s’est passé mais je compte bien trouver des explications et nous trouverons une option pour vous. Nous sommes tous un peu surpris par cette situation et probablement moi le premier. Même si j’avais un doute sur le possesseur actuelle de la boîte, je ne connais nullement ses intentions ni ce qu’il a fait, enfin comment il l’a fait. Je viens d’être avertie avant de me retrouver surpris par votre pouvoir et ensuite cette... personnalité en moi. Je crois qu’on va tous se rendre à la bibliothèque et tenter de trouver une explication à ce qui vient de se passer, pourquoi vous êtes dans nos corps et pas dans les vôtres et d’autre question que pose la situation. Ce serait plus intéressant je pense. Nous des possibilités d’y être rapidement si vous m’y autorisez.

La diplomatie serait probablement le moyen de s’en sortir entre la colère de cet inconnu qui pensait être le plus vieux et ce dieu des eaux. Ils s’inquiétaient un peu de la fin de cette histoire et préférait prendre conseil auprès de plus sage que lui, voir demander à son équipe de mener différente rechercher sur le sujet. Il tenterait de retrouver les autres divinités puisqu’il y en avait d’autre pour être tous en sécurité sous le même toit. Enfin en espérant que certains ne soit pas dans le corps de membre de la confrérie du Serpent, sinon ça allait être très compliqué et il trouvait que la situation l’était déjà assez comme cela. S’il devait gérer ses ennemis et des dieux en même temps et pire encore si l’un était allié alors que l’autre ennemi. Il n’arrivait pas à imaginer les conséquences de cette catastrophe et en même temps, il avait cet être qui était en train de s’emporter en lui. Il allait devoir faire preuve de beaucoup de sang froid.
avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
La Bibliothèque
La Bibliothèque
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 06/07/2017
Age : 42
Localisation : Non loin de la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Dijon , Parc Darcy, PASSE ] Ho my GOD! (PV Flynn)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
[Dijon , Parc Darcy, PASSE ] Ho my GOD! (PV Flynn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Qu'est-ce qui se passe en Haiti ?
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» Pour comprendre ce qui se passe en Haiti.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Librarians RPG :: Sauver le Monde 3 fois par semaine !! :: EUROPE :: Europe de l'Ouest :: France-
Sauter vers: