La magie existe dans ce monde et certains en profitent ! Mais il existe une Bibliothèque où les Bibliothécaires sont très spéciaux...
 
Bienvenue sur THE LIBRARIANS RPG.
RPG OUVERT!
DE NOMBREUX PREDEFS A PRENDRE!
VOUS N'ÊTES PAS OBLIGER DE CONNAÎTRE POUR VENIR JOUER!!!

(Dijon, une terrasse de café lambda) le rapport [ANGELINA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Sauver le Monde 3 fois par semaine !! :: EUROPE :: Europe de l'Ouest :: France
MessageSujet: (Dijon, une terrasse de café lambda) le rapport [ANGELINA] Dim 13 Mai 2018 - 22:08


Le rapport


En terrasse, des lunettes de soleil vissées sur son nez, elle regardait les passants, dont le flux n'avait de cesse d'augmenter et de diminuer. Elle avait laissé l'université et ses quêtes improbables de côté, le temps de prendre un rapide congé pour souffler. Sydney n'avait jamais été le genre à tout plaquer pour des vacances, non, elle avait toujours tout plaqué pour partir à l'aventure. Et là, elle voulait sérieusement faire une pause dans toutes ces escapades dangereuses. Le plus difficile, ça avait été de convaincre Nigel qu'elle ne l'abandonnait pas et qu'il allait réussir à tout gérer, tout seul, comme un grand. Ce qu'il pouvait être stressé quand il s'y mettait ! Pourtant, elle n'avait jamais eu à se plaindre de lui en aucune manière, elle avait donc du mal à comprendre qu'il puisse se mettre dans un tel état pour quelques misérables jours loin de Trinity et des personnes qui veulent sans cesse la descendre. C'était probablement ce qu'elle aimait le moins de ses expéditions. Alors, oui, être en terrasse d'un café, à se prélasser devant une boisson bien meilleure que celle de l'université, ça lui faisait un bien fou. Et elle ne se culpabilisait pas le moins du monde.

Son téléphone n'avait de cesse de vibrer, mais ça ne la dérangeait pas. Elle se doutait bien qu'entre sa secrétaire et son assistant, la collaboration ne devait pas être de tout repos, et elle comprenait bien pourquoi. Le reste, c'était sans doute sa famille qui se demandait pourquoi elle était partie sans prévenir. Qu'ils se rassurent, elle ne comptait pas rester indéfiniment en France, même si cette idée ne semblait pas si désagréable. Chacun de ses voyages dans l'Hexagone aurait pu la convaincre de s'installer définitivement tant elle était conquise par ce pays. Mais l'Amérique lui manquerait terriblement, tout comme sa famille, nul doute que ce fusse suffisant pour la convaincre de rester là où elle était.

Elle finit par se lever, prête à vaquer à d'autres occupations quand son téléphone vibra une ultime fois. Une fois de trop à son goût, une fois suffisante pour qu'elle finisse par y prêter attention. Elle soupira. Elle savait que les bibliothécaires avaient changé depuis un petit moment. Car il était question de ça, dans ce message qui la faisait d'ores et déjà soupiré. Mais elle avait refusé de les rencontrer depuis que le dernier avait choisi de changer de camp. De passer du côté de ceux qui veulent sans arrêt la tuer, autrement dit. Si l'un d'eux avait choisi de rejoindre la confrérie du Serpent, qu'est-ce qui lui disait que les autres n'en feraient pas autant ?

Elle soupira, agacée comme jamais par le message qu'elle avait sous les yeux. Elle ne risquait pas de donner une suite positive à tout ça. Pas maintenant. Elle n'en avait pas envie et peu importe que la Bibliothèque se déplaçait dans le monde entier ou non. Vraiment. Elle était là pour un peu de tranquillité avant tout. Et à tous les niveaux.

- Non, je n'irai pas à la rencontre de ces satanés bibliothécaires s'exclama-t-elle brusquement en reculant violemment. Oh excusez-moi... vous n'avez rien ? Elle venait de bousculer une jeune femme juste derrière elle et n'avait pas véritablement réalisé quelles étaient ou non les conséquences de l'impact. Et malgré ses réflexes, elle n'avait pas réussi à l'éviter, ne l'ayant pas du tout remarquée auparavant.


avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
Les Alliés
Les Alliés
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 28/04/2018
Localisation : ici et là, principalement sur le continent nord américain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Dijon, une terrasse de café lambda) le rapport [ANGELINA] Mar 15 Mai 2018 - 17:03


Le rapport

Une journée comme les autres, à attendre un coup de fil de Jenkins me disant qu'enfin Flynn se déciderais à me laisser venir à la Bibliothèque. C'est pourtant lui qui gère la Bibliothèque et les invitations... Bon, ok, c'est La Bibliothèque qui donne les inflations bla bla bla... J'aurais tellement voulu recevoir la mienne. Il faut croire que j'attendais cette invitation comme un Potterhead sa lettre pour Poudlard.

Je pouvais comprendre la réserve de Flynn à mon égard. Après tout, je suis une ancienne de la confrérie du serpent , pourquoi il voudrait me faire confiance alors que pendant longtemps, même si j'ai joué les agents doubles, j'ai été son ennemie. Heureusement, mes pensées étaient limites toujours tournées vers lui. J'avais l'impression de rêver au prince charmant qui ne viendra jamais et pour cause. Nous ne venions pas du même coté. J'étais l'ombre, lui la lumière. Poséidon ne s'y trompait guère. Déjà, qu'il n'aimait pas le faite d'être avec moi alors le reste. Savoir que j'avais été une ennemie de la Bibliothèque et donc ennemie du Bibliothécaire qui avais sauvé ces petites fesses de dieu grec, cela ne lui plaisait et me le faisait savoir tout les jours ! Ajouter à cela que Flynn c'était retrouver avec Ouranos c'était encore pire ! Devoir donc se justifier tout le temps devenais épuisant et rageant. Prouver à Flynn que j'étais du bon coté, prouver à Poséidon que j'étais digne et même prouver à ma patronne que je faisais du bon boulot était la raison pour laquelle j'essayais de faire une pause.

Je me baladais donc dans Dijon, sans réel but quand je décidais de m'installer à une terrasse. J'allais dépassé une femme plutôt jolie et exotique quand celle-ci sans le vouloir me bouscula. D'ailleurs, elle parlais anglais avec un accent américain et j'ai cru comprendre qu'elle parlait des Bibliothécaires. Je me secouais la tête confuse. C'est juste parce que je pensais à Flynn que j'ai cru cela, c'est tout ! Je m'excusais dans ma langue natale avec mon accent purement américain.

- Je suis désolé, je suis maladroite ! Je ne faisais pas attention, j'étais dans mes pensées. Pardon. Je vous ai entendu parler anglais, j'en ai déduit que vous étiez américaine.

Maintenant que je la regardait dans les yeux, je me demandais si je n'avais pas déjà vu cette femme quelques part. Je me maudit de ne pas avoir une mémoire aussi développer que Flynn et demandais.

- Excusez-moi? Nous nous sommes déjà vu vous et moi ? J'ai l'impression de vous connaître, mais je me trompe peut-être!





Je vais te faire une confidence, toi a qui je voue une passion immense, toi a qui sans cesse je pense, plus qu'une évidence, tu es devenu ma providence.
Signature part 2981 12289 0 et Avatar part Stoker
avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
~ Godess of The Sea ~
~ Godess of The Sea ~
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 170
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 32
Localisation : Dijon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Dijon, une terrasse de café lambda) le rapport [ANGELINA] Mer 23 Mai 2018 - 17:04


Le rapport


Elle ne pouvait décidément pas être tranquille, même lorsqu'elle se prenait des repos, bien qu'un peu forcés malgré tout. Elle rêvait d'un endroit où le réseau mobile serait ineffectif, et d'un endroit où la retrouver ou la rejoindre serait impossible... Du moins jusqu'à ce qu'elle s'en lasse et qu'elle prenne le premier billet de retour vers Trinity, où son coeur se trouvait. N'entendait pas forcément ses collègues, mais son métier. C'était ce qu'elle avait de plus cher, puisque ça lui permettait de faire des recherches à tous les niveaux, notamment celui du terrain, et ça, c'était justement ce qui la faisait se lever tous les matins. Mais une pause ne faisant pas de mal, mieux valait la laisser rêver encore un peu.

La réalité l'avait pourtant bien trop vite rattrapée à son goût. Même sur un autre continent, à un océan d'écart, ses collègues semblaient avoir besoin de lui parler de tout et de rien et les messages insistants de sa secrétaire pour qu'elle rencontre les bibliothécaires. Elle se demandait un peu pour quelle raison Claudia se montrait si insistante, mais nulle doute qu'elle devait recevoir une pression à son tour afin que Sydney réponde à cette requête. Qui, elle n'en avait aucune idée, ce n'était pas à elle qu'on s'était adressé. Mais probablement le gardien de la Bibliothèque, ou des Bibliothécaire. Syd n'avait jamais compris le principe même de cette hiérarchie improbable. Ou peut-être que si mais qu'elle n'en avait pas envie.

En se levant elle avait bousculer quelqu'un et se retrouvait à peine devant elle. Brune, aux yeux bleus comme l'océan, elle avait un petit côté familier que Sydney n'arrivait pas à associer à une brindille de mémoire. Incapable de savoir à quoi ou à qui l'associer. D'ordinaire, sa mémoire ne lui faisait pas défaut, mais il y avait toujours des exceptions à tout.

- Mon accent me trahit souvent. avoua-t-elle en acquiesçant, un petit sourire sur le visage. Elle n'avait nullement l'accent britannique, contrairement à d'autres que l'on ne pouvait pas ne pas associer au Royaume Uni. Vous m'avez aussi l'air familière... D'ordinaire, je n'oublie pas facilement un visage, mais cette fois-ci, je n'arrive pas à me rappeler si nous nous sommes déjà croisées auparavant. Et pourtant, elle regardait ses yeux, ses yeux tellement bleus, tellement... aquatiques sans réussir à mettre le doigt dessus, à comprendre quelle avait littéralement la réponse sous les siens.


avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
Les Alliés
Les Alliés
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 28/04/2018
Localisation : ici et là, principalement sur le continent nord américain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Dijon, une terrasse de café lambda) le rapport [ANGELINA] Ven 25 Mai 2018 - 18:41


Le rapport

Je la regardais de la tête au pied sans pour autant faire de signe de tête ou bouger. Cela faisait parti de mon entraînement. Dévisager quelqu'un sans le dévisager vraiment. Je réfléchissais sûr où et comment j'avais pu la connaître et ce ne fut malheureusement pas aussi directe que je l'aurais cru. Je commençais d'abord à fouillé ma mémoire d'aussi loin que je me souvienne et puis cela arriva enfin. Je compris qui elle était. J'avais vu son nom quelque part, mais ne m'en souvenais plus. Cela aurait pu être dans les archives de la confrérie du serpent vu sa réputation, mais non au contraire, c'était dans un dossier du musée que j'avais compulsé quelques semaines plutôt. Je fis oui de la tête avec un sourire.

- Oui ça y est ! Je travaille au Palais des Ducs depuis plus de 6 mois maintenant et je me souviens que ma patronne m'a fait lire des tas de trucs sur des célèbres professeurs en archéologie, me disant que cela serait utile ! J'avoue que ma Patronne est spéciale ! Sydney Fox, c'est ça ? Enchanter de vous connaître, je suis Angelina Carter!

Je lui tendis la main de professionnelle à professionnelle. Après tout, j'étais aussi une chasseuse de relique même si j'étais largement au chômage technique. Part contre je devais être prudente. Mon père, Damian Thorn était de grande réputation et pour un œil entraîné quelqu'un aurais put savoir que j'étais sa fille soi-disant décédé. Et j'avoue, je n'avais pas forcément l'intention qu'on me reconnaisse. Je n'étais pas venu en France pour rien. À cause de ma mère, certes, mais surtout, parce que, malgré les touristes, j'étais sûr que personne n'irais véritablement chercher qui j'étais et pourquoi je n'étais pas aussi morte qu'on aurait voulu le faire croire.

Je suis, je l'avoue d'un naturel enjouer même si je pense constamment à une personne en particulier. Pourtant, je suis une solitaire depuis que je suis "morte". Même Jenkins est plutôt neutre à mon égard et à part ma Patronne et quelques collègues je ne côtoie pas vraiment autant de monde qu'avant. Mon sourire est pourtant franc et j'avoue que rencontrer une "collègue" américaine n'est pas si déplaisant que cela.

- Je vois que vous êtes occuper, cela ne doit pas être facile d'être tout le temps sur le terrain, mais peut-être pourrions nous discuter un peu ? Enfin, si cela ne vous dérange pas bien sûr.




Je vais te faire une confidence, toi a qui je voue une passion immense, toi a qui sans cesse je pense, plus qu'une évidence, tu es devenu ma providence.
Signature part 2981 12289 0 et Avatar part Stoker
avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
~ Godess of The Sea ~
~ Godess of The Sea ~
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 170
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 32
Localisation : Dijon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Dijon, une terrasse de café lambda) le rapport [ANGELINA] Lun 23 Juil 2018 - 11:06


Le rapport


Elle voyait la jeune femme en face d'elle la regarder un moment, sans véritablement comprendre qu'elle se faisait dévisager. Cependant, ça la mettait un peu mal à l'aise d'en arriver à se faire regarder de la sorte. Sans savoir à quel point elle avait tort, Sydney avait cette horrible sensation de se faire juger d'un simple regard. D'ordinaire, elle se fichait pas mal de ce qu'on pensait d'elle et qu'on la juge. Mais là, elle ne savait pas. C'était peut-être le regard bleu océan de la jeune femme qui la mettait si mal à l'aise après tout. Elle n'en avait aucune idée, elle se contentait de faire comme s'il n'y avait rien, se raclant légèrement la gorge. Un sourire ne tarda toutefois pas à remonter à la surface.

- Le Palais des Ducs ? Intéressant... J'oublie parfois que mon nom est beaucoup associé à des revues archéologiques. Effectivement, c'est moi. Enchantée !. Elle vit la main tendue de la brune et la lui serra aussitôt, presque automatiquement. Elle n'arrivait toutefois pas à savoir d'où elle la connaissait. Un visage qui lui paraissait si familier, c'était peu commun, surtout si, de son côté, elle n'arrivait pas à savoir d'où. Elle l'avait forcément vue quelque part, lui restait à découvrir où.

Sydney leva un oeil complètement étonné. Elle avait l'air occupée ? Elle était plutôt en train d'essayer de vaquer au farniente même si elle n'y arrivait pas, son téléphone continuant à vibrer. Si c'était Nigel, de retour à Trinity, elle allait lui tirer les oreilles. Quand c'était lui qui était en vacances, son téléphone était toujours éteint, même pour un simple service amical du genre aller acheter des médicaments quand on ne pouvait pas sortir du lit. Alors il avait intérêt à avoir arrêté de la bombarder de messages, parce qu'il risquait fortement de souffrir à son retour.

- Oh non, je ne suis pas du tout occupée, ne vous en faites pas ! D'ailleurs, si jamais vous voulez vous asseoir avec moi ! Je comptais partir pour essayer de noyer mon téléphone dans des égouts, mais un peu de compagnie en dehors du bureau ne me ferait pas de mal. Son sourire s'étendit encore un peu et elle tendit la main en direction d'une des deux chaises à la table où elle se trouvait quelques minutes auparavant.


avatar

Feuille de personnage
Magies et Compétences:
Artefact(s) Magique(s) en votre possession:
Les Alliés
Les Alliés
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 28/04/2018
Localisation : ici et là, principalement sur le continent nord américain
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Dijon, une terrasse de café lambda) le rapport [ANGELINA]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
(Dijon, une terrasse de café lambda) le rapport [ANGELINA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» rapport de bataille apocalypse
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» Le rapport de Claude Moise et Gary Hector sur la loi de1987

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Librarians RPG :: Sauver le Monde 3 fois par semaine !! :: EUROPE :: Europe de l'Ouest :: France-
Sauter vers: